Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Sophologie: la base et une approche par l'imaginaire
  • : La "sophrologie de base" et des applications pratiques avec une approche imaginaire visant à assister le lâcher-prise et développer son propre monde intérieur.
  • Contact

Actualité personnelle du moment

Intervention à domicile sur le Dunkerquois, le Boulonnais, l'Audomarois, le Calaisis

 

 

Recherche

Publication

Roman publié "Il existe un autre chemin... (expériences sophrologiques)", disponible sur Amazone.

Suivez ce lien pour plus d'informations à ce sujet: Roman

Liste D'articles

5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 12:52

Epoké est un terme grec dont la signification s'approche de "absence de jugement, de préjugé".

 

En sophrologie, c'est une notion fondamentale!

 

Tout se passe comme si nous découvrions les situations, les gens, les sensations, ..... avec une perception nouvelle, un "regard neuf".

 

C'est valable dans les premiers temps dans son rapport à soi-même:

-pas de jugement de ses ressentis,

-pas de jugement de ses sensations,

-pas de jugement des perceptions que l'on a de son propre corps,

 

il n'y a qu'une observation de ce qui se passe, ce que l'on ressent, ce que l'on perçoit de soi.

 

 

C'est aussi valable par la suite dans sa relation aux autres:

-pas de jugement de l'autre en ce qu'il est,

-pas de jugement de l'autre en ce qu'il fait,

 

il n'y a qu'un accueil de l'autre tel qu'il est et non tel qu'on le percevrait au travers de préjugés.

 

 

C'est enfin valable dans l'approche de situations, plus ou moins complexes:

-pas de jugement en fonction de ses propres connaissances,

-pas de jugement en fonction de ses propres expériences,

 

il n'y a qu'une approche d'une situation nouvelle, avec de nouvelles données, de nouvelles contraintes, ...

 

 

 

Dans son rapport à soi, cela participe à l'émergence de "l'être vrai": ce que l'on est hors des contextes sociaux, hors des pressions des cadres (famille, vie professionnelle, ...), hors de l'image que l'on veut donner ou que l'on est aux autres.

 

Dans son rapport aux autres et aux situations, cela amène une ouverture la plus grande: "ne rien interdire", "ne fermer aucune porte", laisser un "champs de possibles" vaste. Accepter l'autre, admettre ses états de moment, comprendre qu'il s'autorise à être différent que ce que l'on attendrait de lui.

 

 

"Lorsque donc quelqu'un te met en colère, sache que c'est ton jugement qui te met en colère". Epictète

Partager cet article

Repost0

commentaires